Matthieu Dorval

Peintre né à Brest. Il développe les innovations plastiques nées des mouvements abstraits et néo-expressionnistes. Sa peinture se nourrit autant de l’observation méticuleuse du paysage, que de la littérature scientifique et des grands auteurs : Victor Hugo, Xavier Grall, Victor Segalen… Il découvre la Chine, séjourne en 2016 en résidence au Red Brick Art Museum à Pékin et participe au projet international “Ailleurs est Ici”. En 2018, il est invité au Shangyu Ceramic Art Center et y entreprend une série de céramiques, “Les officiers célestes”, qui entre dans les collections du musée. Il réside à la prestigieuse China Academy of Art à Hangzhou. L’artiste vit et travaille en Bretagne au bord de la baie de Douarnenez.

Paintings

Matthieu Dorval initie une peinture en lien direct avec la nature. L’instantanéité de son geste, la vivacité des couleurs, l’harmonie de ses compositions expriment l’immuable force poétique des éléments. Ses œuvres ne sont pas sans parenté, sans résonnance, sans symétrie avec les questionnements que pose la science quant à définir l’infini, le vide, la matière, l’espace, le temps… Entre Irlande, Bretagne et Chine, il interprète, confronte et associe au sublime romantique de la nature l’esthétique épurée de l’empire du Milieu.

Sketches

De l’extrême ouest de la Bretagne jusqu’à la ville de Sète, empruntant la vallée de la Loire pour entrer dans le pays profond, l’artiste chemine des semaines durant sur les sentiers à travers le paysage français. Les campagnes tranquilles succèdent aux vallées douces, les plateaux desséchés aux massifs érodés. Plus de cent cinquante dessins, aquarelles, crayons gras naissent au fil de cette traversée. Tous réalisés sur un papier coton du XIXe siècle, ils tissent la trame complexe du présent mêlé à la patine des siècles.

Ailleurs est ici

C’est à la fin du XIIIe siècle, en captivité à Gênes, que Marco Polo dicte le récit de son périple vers la Chine. Ce grand texte du Moyen Âge, premier à révéler à l’Occident l’étendue immense de l’Asie, nous parvient sous le titre : Livre des Merveilles. L’artiste combine les paradoxes, exiguïté du container et infinité des étendues figurées, croyances séculaires et matérialisme contemporain, recomposant ainsi, dans son histoire, les échanges entre Orient et Occident.

Ceramics

Invité au Shangyu Ceramic Art Center, Matthieu Dorval réalise une double série de plats et de pots en porcelaine. Façonnés par un jeune maître Mongol et parfois retravaillés en les ponçant par l’artiste lui-même, les objets sont peints puis confiés au maître du feu. La série des urnes sera nommée “Les officiers célestes”. Il y a bien longtemps, ceux-ci cartographiaient le ciel de la nuit étoilée et en énonçaient les augures à l’Empereur.

Land's End

De l’Irlande à la Galice, des îles écossaises à celles de la mer d’Iroise, les forces de la nature y livrent toute leur énergie. Des promontoires dominant la mer, la vision des horizons infinis continue d’exercer sur nos consciences la charge mystérieuse de notre existence. Un voyage à la rencontre des extrémités nord-occidentales de l’Europe, en ces lieux fascinants et magnétiques, “au far-west du monde européen”.

Books

D’Armor en Argoat. texte : Philippe Le Guillou / Grall. Dorval – Roi du monde et des eaux. texte : Xavier Grall / Ma Presqu’île. texte : Philippe Le Guillou / Land’s end – Terres d’infini. texte : Chloé Batissou

News

Press/ expos/work in progress/ sessions ArtyDays.